Les EDP s’apprêtent chaudement avant de s’apprêter à démarrer.

Le magnifique site de Kerhervy au moment du départ de la randonnée. . .

Ca grimpe d’entrée pour aller admirer ce superbe paysage. . .

En chemin, les Escapades du Plessis (EDP) peuvent à la fois regarder les reflets des bois sur l’eau calme du Blavet, ramasser de la mousse pour la confection des décors de Noël et remarquer le Rocher du Diable sur le parcours. . .

Après avoir crapahuter sur les sentiers difficiles sur les bords du fleuve, une petite pause est la bien venue avant de reprendre la route sur le tapis feuillu. . .

Un randonneur veut donner un bonbon à la vache mais c’est l’âne qui se présente et ramasse la sucrerie avant un remerciement et ce geste amical (L’amour est-il dans le pré ?). . .

Est- ce son numéro de dossard ou son département d’origine des Hautes-Pyrénées ?. . .

C’est le retour des marcheurs avec une bonne récolte de végétaux qui seront bien utiles pour des réalisations diverses et surement bien réussies pour les fêtes de fin d’année. Le soir tombe maintenant sur le cimetière de bateaux de Kerhervy mais la vue reste néanmoins imprenable.

Texte et photos par Maes.